Rencontre avec Marie-Amélie créatrice de patrons de tricot

single-image

Vous avez sûrement déjà croisé Marie-Amélie sous le pseudonyme de Maremelade. Soit vous avez aperçu ses jolies créations via son compte instagram, soit vous l’avez écoutée sur sa chaine YouTube et glané de précieux conseils ! Peut-être même avez-vous eu la chance de participer à son atelier « point brioche » organisé sur le stand Artesane lors du CSF 2016. Si c’est le cas, vous savez comme nous que Marie-Amélie est une passionnée, une touche à tout qui maîtrise à la fois couture et tricot ! Aujourd’hui nous parlerons exclusivement tricot puisque nous partons à la rencontre d’une talentueuse créatrice qui nous présente en détails son premier modèle !

Marie-Amélie, le tricot et les podcasts, c’est une histoire d’amour qui est née comment? 

Je m’intéresse au fait-main depuis de nombreuses années, depuis que je suis tombée dans la marmite des cosmétiques faits main au gré de mes pérégrinations sur internet pour trouver une solution pour dompter ma crinière quelque peu sauvage.
Cette première incursion dans le fait-main m’a ouvert l’esprit sur le fait qu’on n’était pas obligé de tout acheter et que si on ne trouvait pas son bonheur dans les commerces traditionnels, on pouvait souvent faire soi-même ce dont on a besoin.C’est avec cet état d’esprit que je suis allée plus loin dans le fait-main en me mettant à la couture avec beaucoup d’envie et de passion, dans une période qui a correspondu au début de l’essor des réseaux sociaux et à l’avènement des créatrices de patrons indépendants.Le tricot pendant ma période de couture intensive n’était présent qu’épisodiquement dans les périodes assez classiques des grossesses où la douceur de la laine correspondait bien au cocon que je souhaitais construire autour de l’enfant à naître.
Mais c’est quand que mes petits derniers, mes jumeaux qui ont 2 ans aujourd’hui, ont eu quelques mois que le tricot m’est apparu comme l’activité idéale pour profiter de leur présence tout en occupant mes mains à créer. A partir de là, c’est allé très vite car je me suis rendue compte que ce n’était pas si dur de se confectionner des pulls et des gilets aux designs très sympa dans des matières nobles et ça a été une vraie motivation pour m’attaquer à toujours plus de patrons avec toujours plus de difficultés techniques. Il faut dire que, tout comme pour la couture, j’ai découvert une communauté très inspirante et prête à partager, à encourager, à faire découvrir de nouveaux patrons ou de nouvelles laines, ce qui m’a vraiment donné des ailes, au point de me donner envie de partager ce que je faisais dans un podcast créatif qui vient de fêter sa première année.

 L’envie de créer tes propres modèles est née comment et pourquoi ?
L’année 2016 a été celle des remises en question sur le plan professionnel et le tricot m’a permis de garder un équilibre dans cette période de turbulence. Quand j’ai pris la décision de quitter mon emploi pour me consacrer à un projet de création d’entreprise, j’avais en tête un projet qui n’avait rien à voir avec ma passion pour les loisirs créatifs. Mais ma réflexion autour de mon projet de création d’entreprise m’a finalement ramenée vers le tricot comme une évidence : l’envie de créer un modèle était tellement forte qu’il fallait que je lui donne une chance.
Et, à partir du moment où j’ai pris la décision de me lancer dans la création de patrons de tricot, j’ai vraiment l’impression que ça a libéré ma créativité et je déborde d’idées que je n’ai malheureusement pas le temps de toutes explorer.

Le pull Saglionis

Quelles qualités faut-il pour devenir créatrice de patrons tricots?
Pour être créatrice de patrons tricots, il faut bien évidemment être créative et à l’écoute de ce qui nous inspire dans tout ce qui nous entoure, s’intéresser à la façon dont les vêtements sont construits (et mon expérience en couture m’est précieuse), ne pas avoir peur d’essayer des choses, ne pas être effrayée par le temps passé à faire des calculs pour décliner le prototype dans les différentes tailles, savoir se remettre en question ce qu’il faut pour améliorer son patron sans tomber trop facilement dans le doute, mais c’est surtout transmettre aux tricoteuses l’envie de mettre sur leurs aiguilles les modèles qu’on a créés.
Ta technique préférée en tricot? 
Si je ne devais en choisir qu’une, ce serait les rangs raccourcis. Ils permettent véritablement de modeler le tricot pour lui donner une forme plus aboutie.
Dans mes patrons, je les utilise beaucoup pour que les modèles que je crée s’adapte le mieux possible à la morphologie mais aussi pour permettre certains détails de style.

Un échantillon de point Brioche : un autre technique merveilleusement bien expliquée par Marie-Amélie à l’occasion d’un atelier Artesane au CSF 2016

Tu nous présentes un peu Selenicereus? 
Le pull Selenicereus est le premier patron tricot que j’ai sorti. Il s’agit d’un pull qui se tricote du haut vers le bas, en commençant par les épaules, avec des manches montées. J’ai voulu lui donner une coupe très féminine et moderne avec une large encolure ronde qui met en valeur le décolleté et deux volants qui courent le long de chaque devant et qui lui donnent une touche d’originalité.
Les explications, très complètes, permettront à celles qui n’ont jamais tricoté ce type de construction d’être guidées dans la découverte de toutes les techniques qui sont nécessaires.

Des conseils avant de nous lancer dans ton modèle (laines, aiguilles, points techniques) ?
Pour tricoter le modèle, il faudra vous munir :
  • de 3 ou 4 écheveaux de laine fingering, suivant votre taille. Je l’imagine bien soit dans des tons « nude » (beige, rose pâle, abricot …) soit dans des tons foncés (noir, gris anthracite, vert forêt, bleu nuit …) mais toutes les couleurs sont permises,
  • d’aiguilles circulaires 3,5 mm,
  • d’un accès internet pour visualiser les tutos que je vous ai mis en référence dans le patron,
  • et, le plus important, du plaisir de tricoter un modèle qui vous plaît !
Des indices sur la suite? ​
Tu nous présentes un peu tes modèles actuels? Tu as envie de nous en dire ou de nous en montrer plus sur les prochaines sorties:)?

Quand l’idée de créer des modèles de tricot a commencé à sérieusement me travailler, j’ai tout de suite eu en tête de partir de mon expérience de la couture pour proposer des modèles féminin et moderne avec une vraie réflexion sur la construction, les détails « mode » et les finitions.

Ainsi, j’ai commencé à développer des modèles qui répondent à cette vision, en proposant des techniques et des détails différents sur chaque modèle, afin que chaque personne qui les tricote puisse découvrir de nouvelles choses et améliorer ses connaissances en tricot.

Outre le pull Selenicereus, j’ai aujourd’hui trois patrons disponibles sur Ravelry, dont deux nouveautés :

  • le pull Saglionis, avec son grand col roulé et ses poignets en brioche, est le pull cocooning par excellence.
  • le pull Champagne, qui sort aujourd’hui, est mon chouchou absolu ! Je l’ai conçu à l’occasion du défi paillettes lancé par Artesane. Ce défi a été un vrai booster de créativité puisqu’il m’a permis de créer en quelques semaines un pull à la fois parfait pour les grandes occasions et facile à vivre au quotidien. Le décolleté est souligné par un joli empiècement en dentelle qui se finit par un volant. Et pour celles qui craignent les froufrous, gardez un oeil à mon compte instagram, je vais vous présenter d’ici quelques jours une variante qui devrait vous plaire.
 
Et je ne taris pas d’idée pour les prochains modèles : 
  • le pull Alocasia avec un double décolleté en V souligné par un jeu de mailles croisées est en fin de phase de test pour une sortie fin mars
  • la veste Senecio avec son grand col châle en point de blé arrivera courant avril
  • le pull en jacquard Oxalis suivra fin avril
 
Et je prépare tout un tas d’autres choses à venir d’ici l’été.

Un détail scintillant du nouveau patron de Marie-Amélie !

Retrouvez ici tous les patrons de Marie-Amélie !

Retrouvez toute son actualité sur son compte instagram

Et faites un petit tour du côté de sa chaîne YouTube pour écouter tous ses conseils !

Si  vous voulez vous lancez dans le tricot, découvrir de nouvelles techniques ou réaliser des projets inédits, n’hésitez pas à faire un tour du côté de nos cours Artesane. Les débutants pourront commencer par « Débuter le tricot« . Ceux qui rêvent de s’enrouler dans un joli châle apprendront « Toutes les techniques pour tricoter un châle » avec Lise Tailor. Et si votre cou n’a besoin de rien mais que vos pieds vous réclament de merveilleuses chaussettes, découvrez le cours « Tricotez vos premières chaussettes de A à Z » !

You may like