Rencontre avec Charlotte Jaubert, professeur de couture, spécialisée en lingerie

single-image

PRENOM, NOM

Charlotte Jaubert

PROFESSION

Styliste modéliste lingerie

Formation 
  • BAC STI art appliqués
  • ESMOD avec une spécialisation lingerie
PARCOURS
  • assistante styliste tendance chez Nelly Rodi
  • assistante styliste chez Etam lingerie
  • Actuellement : assistante styliste chez IZBAC/ Directrice Artistique pour Insolite Creatur
Enseignement 
 Sur internet 

Le site d’Insolite Creatur est encore en développement

Coudre un soutien-gorge avec armatures

Apprenez à coudre votre soutien-gorge avec armature avec Charlotte Jaubert sur Artesane.com

Charlotte, comment t’es-tu prises de passion pour la lingerie ?

La première fois que j’ai été devant une machine à coudre, c’est sur les genoux de ma grand-mère. Elle faisait des tutus de danse, des vêtements, des costumes…Ma mère a toujours fait de la couture aussi. Elle me faisait la garde-robe de mes poupées. Ma sœur et moi baignons dans l’art depuis toutes petites, nos parents sont des artistes à nos yeux. C’est une chance !

Ma sœur est devenue danseuse professionnelle et moi styliste. C’est grâce à eux, ils nous ont toujours poussé à faire un métier de passion. J’ai toujours aimé les petites choses délicates, les petites pièces, les créations matières …mais ce n’était pas forcément la lingerie que je voulais prendre en premier choix. Ce sont mes professeurs à ESMOD qui m’ont indiqué cette voie et c’était une évidence : mes dessins étaient toujours près du corps, dans le mouvement, dans la transparence, en rapport avec les muscles et la danse …

Ma 3ème année à ESMOD a été celle où je me suis le plus éclatée, une révélation pour moi ! J’adore la lingerie et tout ce que l’on peut réaliser avec. Nous pouvons partir dans tellement d’univers différents, détourner la lingerie pour la rendre unique et spéciale. C’est quelque chose d’intime, mais c’est une pièce de plus en plus dessous-dessus. C’est une vraie pièce dans la garde robe. La lingerie permet de se sentir belle et bien !

Une création « Insolite Creatur » de Charlotte Jaubert

Pourquoi as-tu accepté de te lancer dans l’aventure Artesane ?

J’ai accepté de me lancer dans cette aventure car j’aime transmettre ma passion, c’est un vrai métier de passion, de création et d’amour. J’ai toujours voulu faire ce métier là, et j’avais envie de donner un peu de cette passion là. Donner envie à des femmes de créer leur propre lingerie qui leur ressemble et qui font qu’elles se sentent uniques ! J’ai rencontré l’équipe d’Artesane, une équipe adorable, passionnée, très professionnelle qui m’a encore plus donné envie de travailler avec elle ! Nous avons en projet des supers cours, qui sont bien sûr, bien culottés !

Quel type de lingerie préfères-tu et pourquoi ?

J’aime toutes les lingeries car chacune à une histoire à raconter. Une lingerie romantique, sportive, érotique, sage, pour tout les jours, pour des soirées un peu plus folle…. Chacune à son identité, ses matières et ses spécificités. Je pense qu’une personne a différentes facettes de personnalités, différents styles donc nous adaptons notre lingerie en fonction de nos envies et nos humeurs.

Coudre un soutien-gorge avec armatures

Quelle pièce que tu as cousu gardes-tu en mémoire ?

Quand j’étais petite ma maman m’apprenait à coudre. Pendant qu’elle était dans son atelier je faisais un peu de couture à la main et je me rappelle que je lui avais fait une petite tête de chat, comme un peu coussin pour pouvoir planter ses aiguilles… elle s’en sert toujours !

Sinon il y a beaucoup de choses, je pense que je garde un souvenir plus ou moins bon pour chaque pièce que je couds. Mais ma collection de fin d’année reste un de mes meilleurs souvenirs ! Surtout quand je vois la lingerie portée par mes danseuses, là enfin le vêtement prend vie, il est en mouvement sur leurs corps, il accompagne leurs gestes, leurs sensations J’adore !

D’où te viennent tes inspirations ?

Mais tout est source d’inspiration ! Le monde qui nous entoure, l’architecture, la nature, les sons, les sensations, les émotions, l’histoire, la mythologie, l’océan, les profondeurs des abysses, le corps humain…  Je regarde beaucoup les détails, à la fois sur un vêtement, dans un tableau, sur une photo, dans les mouvements… Car ça peut donner des idées de création, de matières, d’attaches, de lignes de vêtement, de coutures…etc. Après une chose m’inspire énormément, c’est ma sœur quand elle danse, elle est la source même de mon inspiration, elle est la muse de ma marque. J’aime la suivre en tournée et être derrière en coulisse entre deux rideaux comme une petite souris, je me dis que j’aimerai être là toute ma vie. C’est comme ça que l’envie de faire de la lingerie de scène est arrivée.

Une création « Insolite Creatur » de Charlotte Jaubert

En quelques lignes, qu’est-ce qui te rend la plus heureuse quand tu réalises un projet?

« L’émulation » que l’on peut avoir au début de la démarche créative. C’est aussi de raconter une histoire, ne pas juste faire un vêtement sans fond, sans âme, qui soit juste beau, non. Une lingerie c’est pour moi dire, dénoncer, raconter quelques choses, donner une âme. Je puise beaucoup dans la mythologie. Je pars de mythes que je dévie en créant des personnages. Et comme je le disais précédemment, de voir le lingerie portée par mes danseuses à la fin, sur les lieux de tournages, avec toute la mise en scène, le maquillage, la coiffure et toute l’équipe … là oui je me dis que j’adore ce que je fais et c’est le meilleur moment !

Et toi, qu’as tu envie de demander à tes élèves cachés de l’autre côté de l’écran? Tu as le droit à une question !

J’aimerai leur demander : « Avez- vous aimé le premier cours de lingerie ? »

Et j’aimerai voir et connaître vos créations ! Vos inspirations et vos envies lingerie !!!

You may like