Matériel de tricot : le guide du débutant

single-image

Quand on pense au tricot, bon nombre d’entre nous avons en tête l’image de notre grand-mère, tricotant de la laine qui gratte, au coin de la cheminé. Mais détrompez-vous le tricot reviens en force ! Alors pour suivre la tendance, vous avez peut-être décidé de vous lancer dans l’apprentissage du tricot ? Dans ce cas, pour vous équiper, voici un petit guide du matériel de tricot.

Les aiguilles à tricoter

Aiguilles droites ou aiguilles circulaires

Traditionnellement on utilise des aiguilles droites, c’est-à-dire deux aiguilles indépendantes. Mais figurez-vous que les techniques de tricot ont bien changé et depuis on utilise majoritairement des aiguilles circulaires. Ce type d’aiguilles permet de tricoter en rond, et sans couture. Aussi elles sont très appréciées des tricoteuses car elles sont plus maniables et moins encombrantes que les aiguilles droites. Avec cet outil vous allez voir votre projet avancé au fur et à mesure du travail et vous allez même pouvoir l’essayer ! Bref, les aiguilles circulaires ont révolutionné le monde du tricot !

Quels matériaux ?

Concernant la matière des aiguilles à tricoter, il en existe en plastique, en bois ou en métal. Pour vous lancer, optez pour des aiguilles en bois qui seront plus malléables que des aiguilles en plastique et moins glissantes que des aiguilles en métal.

Les différents types de laine

Laine de type « Lace » : ce type de laine est recommandé pour les châles aérien ou les chaussettes – Taille d’aiguilles : 2,5 à 3 – Métrage : 800m de fil (en écheveau)

Laine de type « Fingering » : fil plus épais que la « lace », idéal pour tricoter des accessoires ou des pulls fins – Taille d’aiguilles : 3,5 – Métrage : 400m de fil (en écheveau)

Laine de type « Sport » : idéal pour des pulls portés près du corps, léger à porter – Taille d’aiguilles 3,5 à 3,75 – Métrage : 300m de fil (en écheveau)

Laine de type « DK » : fil de laine deux fois plus épais que la « fingering ». Les projets : bandeau, bonnet, mitaines – Taille d’aiguilles : 4 à 4,5 – Métrage : 200m de fil (en écheveau)

Laine de type « Worsted » : à vous les bonnets, les écharpes ou les gros pulls – Taille d’aiguilles : 5 à 5,5 – Métrage : 150m de fil (en écheveau)

Laine de type « Bulcky » : idéal pour les snoods et les grosses écharpes – Taille d’aiguilles : 5,5 à 6 – Métrage : 100m de fil (en écheveau)

Les différentes matières à tricoter

matériel tricot

Les laines d’origine naturelle

Avant toutes choses, la laine, c’est une affaire… de poil ! Une des laines que vous trouverez les plus facilement en mercerie c’est la laine de mouton. D’ailleurs, le merinos est une laine fabriquée à partir de la toison du mouton mérinos. La laine de mouton est particulièrement isolante, aussi bien en hiver (pour préserver du froid) qu’en été (pour préserver de la chaleur). Elle présente aussi une grande capacité d’absorption.

Quand à la laine mohair elle provient de la chèvre angora. Ces fibres sont appréciées pour leurs légèreté, leurs aspect vaporeux et leurs grande résistance.

A ne pas confondre avec la laine angora ! En effet, la laine angora provient, non pas de la chèvre, mais du lapin angora. Les poils de cette race de lapin sont très doux et soyeux, ce qui en fait une laine très agréable à travailler.

La laine cachemire, cette fameuse laine si douce et si chaude, provient de la chèvre cachemire qui vit dans une zone de l’Himalaya. Ce qui en fait une fibre luxueuse c’est la méthode de récolte du poil. En effet, les chèvres sont peignées contrairement aux autres types de laine ou les animaux sont tondus.

matériel tricot

Ensuite, la laine alpaga est fabriquée à partir des poils d’alpaga, cet animal cousin du lama qui vit dans les Andes. Comme le cachemire, son poil est particulièrement fin et doux et chaud.

Enfin vous trouverez aussi des pelotes de coton à tricoter, idéal pour vos pulls et châle de mi-saison. Le coton est connu pour ses pouvoirs absorbant, respirant et isolant (de la chaleur). Souvent on utilise le coton pour crocheter des accessoires de décoration comme des corbeilles, des tapis…

Les laines d’origine synthétiques

La plus connue, c’est l’acrylique qui est fibre très utilisé dans l’industrie textile. L’acrylique est appréciée pour ses facilités d’entretien : les vêtements tricotés avec cette fibre se tiennent bien au lavage et ne boulochent pas.

Cependant, on vous déconseille d’opter pour des pelotes 100% synthétiques pour éviter l’effet « pull qui gratte ». Privilégiez un mélange de laine pour profiter des avantages de chacune.

Vous trouverez certainement un peu de polyamide sur certaines étiquettes de vos pelotes. Le polyamide que vous connaissez certainement sous le nom de Nylon, est une fibre synthétique très résistante. On l’a trouve rarement à l’état « pur », bien souvent elle est mélangée à de la laine d’origine naturelle.

Comment entretenir la laine ?

Entretenir de la laine peut s’avérer un vrai casse-tête..! Pas de panique, nous allons vous livrer quelques conseils pour vous aider à conserver une laine propre et douce.

Le méthode la plus douce pour laver votre joli pull en laine, c’est le lavage à la main, avec une légèrement tiède, un peu de savon de Marseille et le tour est joué !

Autre méthode : lavez votre laine en machine (oui, oui c’est possible !) dans une taie d’oreiller. Grâce à la taie d’oreiller, vos ouvrages tricotés main seront protéger du tambour de votre machine. Attention à ne pas laver au-delà de 30°, dessus de cette température, on ne vous garanti pas la taille de votre pull à la sortie… Notre petite astuce : utiliser du vinaigre blanc est quelques gouttes d’huiles essentielles comme adoucissant.

Pour le séchage, il vous faudra deux serviettes de bain et un rouleau à pâtisserie. Il vous suffira de placer votre ouvrage entre les deux serviettes et d’essorer votre pull en utilisant un rouleau à pâtisserie. Il est bien important de laisser sécher votre laine bien à plat. Et voilà le travail !

Lancez-vous en tricot avec Artesane

Il est maintenant l’heure de vous lancer ! Si vous n’avez jamais touché à une aiguille à tricoter alors suivez ce cours conçu pour les débutant.es en tricot :

Retouvez Zak, votre professeur au sourire contagieux du blog Zak a dit ! Roi du tricot, il a décidé de vous transmettre son savoir-faire pour vous permettre de débuter sans craintes. Vous découvrirez comment vous équiper pour démarrer en tricot, vous apprendrez à maîtriser les principaux points pour débuter n’importe quel projet et à connaître les finitions nécessaires pour obtenir et assembler votre projet. Vous pourrez consulter ce cours autant de fois que vous le souhaitez pour maîtriser les bases du tricot !

Pour découvrir nos autres cours de tricot débutant, n’hésitez pas à consulter cet article.

You may like