Joviana, rencontre avec Virginie

single-image

Derrière le nom de Joviana, se cache une blogueuse touche à tout et ultra créative ! Virginie coud, tricote, brode, tisse des perles, bricole et pratique l’art du papier découpé. Bref, Virginie est une passionnée qui n’hésite pas à tester de nouvelles activités et à nous faire partager ses expériences tout autant que ses bons plans bretons.

En effet, difficile de passer à côté de ce point là, Virginie est bretonne ! Au fil de ses photos sur son blog et les réseaux sociaux, on découvre son amour pour sa région et on se laisse charmer par les paysages de la côte de granit rose.

Cap à l’ouest, on veut tout savoir des petits secrets de Joviana !

Enregistrer

2Joviana en aime comme Magellan et Nils en aime comme Morganours

1. La personne qui m’a donné envie de tout commencer ?

Inconsciemment ma grand-mère maternelle je pense. Elle tricotait à merveille, cousait, bricolait…Tant qu’elle était de ce monde je ne m’y étais pas mise, pas besoin elle faisait tout tellement bien et le faisait pour moi ! J’ai toujours bricolé : mosaïques, patchwork à la main, scrapbooking. Quand j’ai acheté ma première MAC il y a 5 ans pour coudre des doudous aux enfants je suis vite passée au vêtements….comme ma grand-mère ! Je pense qu’elle serait fière de moi.

2. L’endroit où j’aime pratiquer mon activité créative ?

Sur la table de la salle à manger au cœur de la maison. J’espère bien récupérer la pièce où dort Nils actuellement pour en faire mon atelier et pouvoir m’étaler !

3. Les personnes avec qui j’aime parler création ?

Avec ma fille et mon mari (en même temps ils n’ont pas le choix). Avec ma copine Gaelle alias 4-love-4 sur Instagram, une belle rencontre, le passage du virtuel au réel. J’attends sa venue en Bretagne à chaque vacances avec impatiente. J’ai également converti une amie au tricot et nous essayons de nous retrouver une fois par semaine pour un tricot-thé. Et évidemment toute la communauté couture que l’on retrouve sur instagram et sur les blogs.

4. Ma devise créative ?

Garder l’esprit ouvert pour être créatif

4Virginie en tunique Élise brodée

5. Ma principale qualité « créative » ?

6. Mon principal défaut « créatif » ?

Je vais répondre aux questions 5 et 6 en même temps car ma principale qualité créative est aussi mon principal défaut.
J’aime la création, je suis une touche à tout. Quand je découvre quelque chose qui me plaît je suis à fond, voire excessive. Couture, tricot, broderie….j’ai tendance à m’éparpiller, commencer mille choses, avoir mille projets…..Je suis une hyperactive de la création.

7. Le moment (la période) où je suis le plus inspiré ?

En début de chaque saisons quand les nouvelles collections sortent et que l’on commence à prévoir sa garde robe. Le soir aussi je prévois un programme pour le lendemain, je pense à des associations patrons-tissus, à des futurs projets mais comme les journées ne font que 24h00 je ne fait pas la moitié de ce que j’avais prévu 😉

8. Les inspirations : Un lieu ? Un créateur (trice) ? Une œuvre ?

La Bretagne évidemment ! j’habite une région ou les nuances de couleurs son magnifiques. J’aime l’esprit marin en général. Mon amour pour le bleu vient de là

9. L’outil dont je ne peux pas me passer ?

Ma paire de ciseaux courbés que j’avais achetée pour le scrapbooking, elle me sert énormément en couture

10. La finition que je préfère faire ?

Le passepoil à l’intérieur d’une veste, d’un col de chemise. J’adore ce genre de détail.

1Virginie en trench Améthyste

11. L’étape par laquelle je déteste passer?

Reporter les patrons et encore plus quand il faut rajouter les marges !

12. Ce qui m’inspire de l’indulgence ?

La pose de fermeture éclair invisible

13. Ce qui me rend intransigeant-e ?

Les finitions et les raccords. Chose assez étrange car avant de faire de la couture quand j’achetais des vêtements du commerce je ne me souciais pas de savoir si les rayures ou les carreaux étaient alignés ! La couture nous rend perfectionniste….ou maso 😉

14. Un art que j’aurais bien voulu maîtriser ?

J’aurai adoré savoir jouer d’un instrument et je regrette de ne pas avoir continué le dessin….mais ma fille excelle dans les deux domaines.

15. Mon plus grand regret (échec) :

Que ma grand-mère ne m’aie pas vu coudre. J’aurais dû commencer plus tôt, j’aurais pu bénéficier de ses conseils.

3Virginie en gilet Philémon

16. Une matière que j’aime travailler ?

Le liberty et le chambray

17. Une grosse erreur ?

M’éparpiller en couture dans un grand panel de couleurs pour en revenir finalement à porter du bleu-gris-prune

18. Une grande réussite ?

Mon trench Améthyste du livre « grains de couture » de Yvanne Soufflet. Il a fallu que je dessine la doublure, adapter les manches. Beaucoup de travail mais un joli résultat.

19. Ce que je ne sais pas encore faire et que je rêve d’apprendre ?

Apprendre à crocheter. J’ai acheté le cours en ligne d’Artesane mais mon cerveau n’assimile pas tout 😉 Il faut que je prenne le temps de me poser et d’étudier le principe au calme.

5Les créations de Virginie pour le défi « broderie frenchie »

20. Dernier achat créatif ?

Des tissus : du wax pour une veste, du chambray pour une chemise et du poly-coton pour une blouse que je compte broder en vacances.

21. Dernière création ?

Un ensemble sac et pochettes brodées pour participer au défi broderie Frenchie 😉

22. Mon défi pour l’année ?

Acheter moins de tissus (hum, hum…). Faire du tri dans mon armoire et ne garder que l’essentiel et ce que je porte vraiment. Ceci pour avoir une garde robe cohérente et pouvoir mixer sans difficultés les hauts – robes – gilets – manteaux !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You may like