Défi Paillettes 2018 : Bohin vous gâte !

single-image

Brodeur.ses et couturier.es, découvrez les lots offerts par Bohin qui ne devraient pas vous laisser indifférent.es…

Le savoir-faire Bohin

Bohin c’est le seul et unique fabriquant français d’aiguilles et d’épingles et ce, depuis 185 ans ! Située à Saint Sulpice sur Risle, près de L’Aigle en NormandieBohin perpétue la tradition épinglière et aiguillière de sa région.

Vitrine du savoir-faire français et riche d’une histoire passionnante, l’entreprise expose ainsi son exceptionnel patrimoine et conserve la mémoire industrielle de la France.

Et vous pouvez même visiter la Manufacture Bohin afin de découvrir l’incroyable savoir-faire des hommes et des femmes qui travaillent afin de vous proposer des produits que vous utilisez forcément si vous êtes amateurs de couture ou de broderie. Alors n’hésitez pas si vous êtes de passage en Normandie !

Découvrez les jolis lots signés Bohin

À l’occasion des 185 ans de la marque, Bohin a édité 3 magnifiques carnets de 40 aiguilles inspirés de 3 icônes Bohin issues de 3 époques différentes. Chaque gagnant.es du défi Paillettes remportera l’un de ces carnets d’aiguilles !

Une icône, une époque

Pour créer ces pochettes, Bohin s’est plongé dans les ancienne publicités, mine d’inspiration inépuisable. Trois femmes ont retenu leur attention, Solange, Edwige et Marlène, inspirées chacune des canons de leurs époques respectives : années 20, 30 et 50.

Solange, des années 20

bohin

Années d’après-guerre pleines de joie et de folies, incarne cette femme libre, pionnière, à la conquête du droit de vote. Libération des mœurs, mais aussi libération du corps et de la mode. Paul Poiret, le grand couturier refuse de glisser un seul corset dans ses belles robes droites. 


Les motifs effet plumes de paon de la pochette aiguilles Solange sont une création Bohin, inspirée des » flappers » et de leurs plumes de paon. Ces jeunes femmes aux robes Charleston, adeptes du jazz et d’un mode de vie hédoniste

Edwige, des années 30

bohin

La journée elle porte un tailleur simple, avec une veste longue et une jupe à mi-mollets, ou une robe aux lignes épurées héritée de l’Art Déco. Élégante, elle ne saurait sortir sans gant ni chapeau. Les motifs de la pochette aiguilles Edwige, création exclusive Bohin, s’inspirent du modernisme, simple et fonctionnel et de l’esthétisme du Bauhaus, dont Anni Albers est une des figures féminines en Art textile. 

Marlène, des années 50

bohin

Dans les années 50, la guerre est finie, et le meilleur moyen de l’oublier c’est de s’habiller de nouveau : telle la voluptueuse Marlène!
On fait table rase des uniformes de travail, des pièces trop larges et des pénuries textiles. Les femmes des années 50 n’ont qu’un seul mot d’ordre : être féminines ! Leurs modèles sont les stars hollywoodiennes dont  Marylin Monroe. La robe Corolle de Dior est un pilier du style « New Look », et les motifs frais agrémentés de dentelle de la pochette aiguilles Marlène s’en inspirent.

Pour tenter de remporter ces jolis cadeaux, il est encore temps de participer ! Retrouvez ici les conditions de participation au défi Paillettes 2018 !

You may like