Coudre un soutien-gorge avec armatures

single-image

Chez Artesane nous prenons les nouveaux sujets à bras-le-corps ! Nous avons décidé d’entamer notre rubrique couture lingerie par LA pièce ultime : le soutien-gorge avec armatures.

Pour cela nous avons fait appel à Charlotte Jaubert, diplômée de l’ESMOD, spécialiste de la lingerie et créatrice de la marque insolite creatur. Pendant plus de 3h elle vous guide pas à pas dans la réalisation d’un soutien-gorge avec armatures à partir d’une de vos pièce favorite.

Ce cours est disponible à partir de ce soir en pré-commande au tarif de 34€ au lieu de 39€ jusqu’au mardi 25 avril !

Nous allons découvrir ensemble le contenu de ce cours et la façon dont Charlotte Jaubert l’a imaginé. Mais cet article est aussi l’occasion de parler du lexique du soutien-gorge et de vous offrir une fiche technique à télécharger vous permettant de préparer le matériel pour votre projet !

Alors n’oubliez pas de télécharger le pdf situé tout en bas de l’article !

Coudre un soutien-gorge avec armatures

Parce qu’un soutien-gorge est l’une des pièces les plus difficiles à adapter à notre morphologie Charlotte Jaubert a trouvé plus judicieux de partir d’une lingerie du commerce : notre soutien-gorge préféré. Créer un modèle qui convienne à chacune de nous est impossible, nous avons toutes des poitrines différentes et nous sommes toutes à la recherche de l’effet « seconde peau ». Il nous a donc semblé plus pertinent de créer un cours autour de VOTRE soutien-gorge.

En découvrant le vocabulaire de la lingerie, en décortiquant votre pièce préférée et en apprenant les grands principe de la couture d’un soutien-gorge vous serez en mesure de créer une pièce unique au seyant parfait !

Coudre un soutien-gorge avec armatures

DÉCOUVERTE DU MONDE DE LA LINGERIE

Dans une première partie Charlotte vous expliquera les différents types de soutien-gorge, de formes et d’armatures. Vous découvrirez le matériel nécessaire à la confection de pièces de lingerie. Puis vous apprendrez à prendre vos mesures, à calculer votre bonnet et à calculer un taux d’élasticité.

Coudre un soutien-gorge avec armatures

DÉCORTIQUER UN SOUTIEN-GORGE

Après avoir choisi la pièce que vous voulez copier (un de vos soutien-gorge fétiche trop vieux pour être encore porté par exemple), vous apprendrez à décortiquer sa structure. Selon les techniques de Charlotte, vous disséquerez votre vêtement et reporterez son patron pour pouvoir le coudre à votre tour.

Coudre un soutien-gorge avec armatures

COUDRE UN SOUTIEN-GORGE

Enfin, toujours accompagné par Charlotte Jaubert vous vous attaquerez à la couture de votre soutien-gorge. En suivant ses gestes et les minutieuses techniques de la couture lingerie vous apprendre à coudre :

  • le bonnet
  • la basque
  • le dos
  • les différents types d’élastique (velours, biais, classique…)
  • les armatures
  • les bretelles
  • les attaches
Coudre un soutien-gorge avec armatures

Une fois acheté le cours est disponible en illimité et vous pourrez le suivre à votre rythme. Vous pouvez le regardez autant de fois que vous voulez, dans l’ordre ou non.

Le cours est entièrement chapitré et sous-chapitré et chacun des points abordés est facile d’accès.

Retrouvez dans les documents de cours l’ensemble des fournitures, bonnes adresses et mémo-techniques de Charlotte Jaubert.

Et si certains points vous semblent toujours obscurs, n’hésitez pas à poser des questions au niveau du chat !

Coudre un soutien-gorge avec armatures

PETIT LEXIQUE DU SOUTIEN-GORGE

 

  • Armature : pièce de métal de forme semi-ovoïde placée sous chaque sein, à la base du bonnet d’un soutien-gorge dans un « cache armature ». Cette pièce permet d’assurer un maintien optimal à la poitrine en respectant l’indépendance de chaque sein. Attention à ne pas confondre « armatures » et « baleines »

 

  • Attaches dos : ensemble composées de deux pièces de tissus sur lesquelles sont positionnées les agrafes mâles et femelles (ou crochets et porte-crochets). Les attaches assurent la jonction entre les deux parties dos du soutien-gorge et permettent de mettre et d’ôter son soutien-gorge aisément.

 

  • Baleines : tiges flexibles en métal ou en plastique (auparavant elles étaient fabriquées à partir de fanon de baleine…), positionnée verticalement,  sur les côtés d’un soutien gorge ou tout autour d’un corset, elles contribuent à renforcer le maintien de la poitrine.

 

  • Basque : Pièce de tissus optionnelle, plus ou moins large,, située sous les cache armatures afin d’assurer un soutien confortable sous la poitrine.

 

  • Bonnet : Enveloppe de tissu éventuellement en deux ou trois parties (bas et haut bonnet) recouvrant partiellement ou totalement chaque sein en respectant leur galbe.

 

  • Bretelles : Ces bandes de tissu étroites présentent une élasticité fermes et peuvent être réglables. Elles assurent la jonction entre le dos et le devant d’un soutien-gorge en passant par les épaules. Elles sont parfois croisées ou invisibles.

 

  • Coque  : Mousse fine parfois positionnée entre la doublure et le tissu principal des pièces de bonnet.

 

  • Elastiques bas de bande ou velours élastique : Cette bande d’élastique dont la largeur est comprise entre 10 et 25 mm est positionnée sur le bas du dos du soutien gorge et parfois sous les bonnets. Il présente une face à l’aspect duveteux qui est placée contre la peau.

 

  • Elastiques de dessous de bras ou bord gomme : Cette bande d’élastique est positionnée sur le haut du dos du soutien gorge. D’environ 10mm de large, elle possède une face duveteuse et peut être remplacée par un biais élastique ou un élastique à picots (ou festons) selon les choix esthétiques du modèle.

 

  • Séparateur : Pièce en métal ou en plastique, en forme de « v », positionnée entre le tissu et la doublure du centre du soutien-gorge, elle assure la séparation entre les seins. (c’est une pièce facultative).

 

  • Marquisette : tulle en nylon bloqué (ou « stabilisé »), permettant entre autres de doubler les pièces de dentelle sans les opacifier. Dans le vocabulaire professionnel, le terme de marquisette concerne toutes les pièces doublées du soutien-gorge devant être stabilisées.

 

  • Powermesh/powernet : doublure extensible dans les deux sens, en résille lycra, blanche, beige ou noire la plupart du temps. Utilisé notamment pour les pièces dos ou côté d’un soutien-gorge. Il est intéressant de connaître son taux d’élasticité.
Coudre un soutien-gorge avec armatures

LES FOURNITURES et votre liste de course à télécharger

Les fournitures si spécifiques à la confection de lingerie sont souvent peu familières à ceux et celles qui n’en ont jamais cousues. C’est pour cette raison, que nous vous avons préparé le lexique, une liste de bonnes adresses, et la liste de fournitures pour votre futur projet !

Vous pouvez téléchargez le pdf en cliquant sur l’image ci-dessous.

Coudre un soutien-gorge avec armatures

Profitez-en, Coudre un soutien-gorge avec armatures est disponible à partir de ce soir en pré-commande au tarif de 34€ au lieu de 39€ jusqu’au mardi 25 avril !

You may like