Créez vos cartes de vœux avec les cours Artesane !

par | 17 Déc 2021 | Dessin et peinture | 0 commentaires

     J’ai beau ne pas être hivernal, le jour de l’an est toujours un moment que je suis heureux de retrouver. C’est l’occasion de revenir sur l’année écoulée, et d’accueillir à bras ouverts la suivante, l’esprit plein d’objectifs et de résolutions – que l’on essaiera de tenir plus d’une semaine cette année ! –, et surtout de les partager avec nos amis et nos proches. Les vœux sont une belle tradition que l’on se plaît à entretenir chez Artesane. Évidemment, nous ne nous contenterons pas de formuler nos vœux oralement : c’est pourquoi je vous propose aujourd’hui d’utiliser les techniques que vous avez pu acquérir grâce à nos cours cette année – ou les précédentes – pour souhaiter une bonne année à votre entourage, en réalisant des cartes de vœux personnalisées. À l’aquarelle ou à la gouache, avec des lettrages ou en version pop-up, voici de quoi offrir des cartes originales accompagnées de vos meilleurs sentiments !

     Avant tout de chose, il faut bien choisir ses cartes, avec un bon grammage permettant de peindre sans aucune crainte d’ondulation du carton. Voici celles que vous recommandait Marie-Gabrielle lors de notre masterclasse de Noël 2020 :

Réaliser un fond de carte floral à l’aquarelle

     Si la mention de l’hiver n’avive pas dans nos esprits l’image d’une nature luxuriante, la flore hiémale a tout de même un charme bien à elle. Rien de plus appréciable qu’une promenade en forêt, vaguant entre chardons et mimosas, observé par les yeux rouges des baies à travers les feuillages. Pour offrir un aperçu de balade hivernale et réaliser des compositions florales à l’aquarelle sur vos cartes de vœux, Marie-Gabrielle vous donne rendez-vous dans son cours gratuit Les fleurs d’hiver à l’aquarelle. Elle vous apprendra également à orner vos lettrages de motifs floraux.

     Pour avoir de beaux végétaux d’hiver contrastés et colorés, Marie-Gabrielle vous propose de fusionner les couleurs. Pour ce faire, créez votre feuille, baie ou fleur de la couleur souhaitée. Puis, avant que l’aquarelle ne sèche, piquez de votre pinceau la base de votre feuille verte – par exemple – avec une couleur plus bleutée. Cela donnera un bel effet de double teinte à vos motifs, et rendra vos compositions plus vivantes. N’hésitez pas à élargir votre gamme de couleurs et d’intensité en diluant plus ou moins l’aquarelle.

     Pour agencer vos divers éléments, commencez par dessiner les tiges, en n’hésitant pas à lever le pinceau pour créer un effet irrégulier et élégant. Ne vous embêtez pas à rechercher une grande fidélité, de simples tâches suffisent à représenter des baies ou des feuillages. Pour créer et agencer des motifs afin de remplir votre carte, peignez d’abord les sujets les plus gros, avant d’orchestrer les plus petits autours. Vous pouvez également tracer de belles lettres à l’aquarelle et les ornementer de petites fleurs. Pour cela, dessiner vos tiges en partant de la lettre et en suivant sa forme, sans trop s’en éloigner. Ajoutez feuillages, fruits et fleurs, et voici une magnifique carte de vœux hivernale à l’aquarelle !

     Si vous souhaitez ajouter des motifs floraux plus variés – et hors saison, mais en peinture ce n’est pas bien grave –, Leaubleue vous propose également de peindre de nombreuses variétés plus printanières et estivales à l’aquarelle, et de les composer en motifs dans son cours Je peins des fleurs et des végétaux à l’aquarelle. Voici quelques-uns de ses conseils.

     Pour peindre une jolie rose, tout en finesse, tracer des petits traits courbes serrés pour créer le centre de la rose, puis allez vers l’extérieur pétale par pétale en éclaircissant et en grossissant vos coups de pinceaux au fur et à mesure. Si vous n’êtes pas satisfaits du résultat, n’oublier pas que vous pouvez toujours ajouter du pigment tant que la peinture n’est pas encore sèche. Intégrez des petites feuilles hérissées et la tige, et vous aurez une superbe et délicate rose. Une petite astuce : il peut arriver que vous déposiez un peu trop d’eau sur votre papier, parce que votre pinceau est trop imbibé. Dans ce cas, séchez votre pinceau sur un chiffon et apposez les poils secs sur le surplus d’eau ; le pinceau boira l’excédent.

     Pour réaliser un motif pour votre carte de vœux, Leaubleue vous conseille de placer les feuilles en premier lieu, avant de placer les fleurs les plus colorées, puis les élément plus sombres, et enfin les éléments les plus petits et détaillés. Vous pouvez également peindre une couronne ovale, à la manière de la couronne de laurier, en traçant un trait oblong au crayon et en disposant tout du long vos éléments les uns à la suite des autres. Reliez vos différents végétaux par des tiges en les superposant très légèrement, afin de constituer une couronne cohérente. Placez de préférence vos éléments les plus gros à la base de la couronne, et affinez vos éléments en remontant vers les pointes. Vous pourrez ajouter des détails une fois tous vos élément disposés.

Réaliser une carte à la gouache

     Les cartes de Noël, cela nous connaît chez Artesane. J’en veux pour preuve la masterclasse « peindre à la gouache des personnages de Noël », parfaite pour apprendre à décorer une carte de vœux de petits personnages tout en textures et en couleurs à la peinture. Vous pouvez d’ailleurs télécharger gratuitement les motifs des personnages à reproduire ici. Si vous souhaitez avoir un panel de possibilité plus large à la gouache pour illustrer vos cartes, je vous renvoie vers les cours de Marie Gabrielle Découvrir la gouache niveau 1 et niveau 2.

     La technique la plus simple de la gouache s’appelle le mouillé sur sec. Elle consiste à appliquer votre gouache diluée avec de l’eau, un peu à la façon de l’aquarelle, sur le papier sec. Il faut ensuite attendre que la couche sèche avant d’appliquer la deuxième, et ainsi de suite. Cela permet de ne pas avoir de mélanges de couleurs non désirés. Marie-Gabrielle conseille, une fois vos plus grands aplats posés, de peindre des détails dans des couleurs très désaturées, et de rajouter des couleurs plus intenses et saturées par la suite, afin d’éviter d’avoir un dessin déséquilibré et trop énergique en termes de couleurs.

     Si vous souhaiter peindre le fond de votre carte de manière homogène et y ajouter des motifs, appliquez votre gouache en faisant des lignes parallèles, afin d’éviter les traces de pinceau dans tous les sens. Si vous voyez le grain du papier en appliquant la gouache, c’est-à-dire que votre peinture s’applique en faisant des petits points, cela signifie qu’il manque un peu d’eau à votre mélange. Vous pouvez également jouer avec la transparence en ajoutant des couleurs plus diluées sur votre aplat.

     Pour les plus jeunes qui souhaiteraient eux aussi exprimer leurs vœux de fin d’année, pourquoi ne pas offrir une carte réalisée à la gouache à la manière de Matisse ? Les peintures simples et gaies de Matisse sont l’ornement parfait pour une carte de vœux, et Marie-Gabrielle vous expliquera comment réaliser une œuvre à la manière du célèbre peintre dans le cours Je peins comme Matisse.

     Vous pouvez par exemple commencer par dessiner un cadre le long des bords de votre carte, avant de dessiner les plus gros éléments, comme une fenêtre, des meubles ou un pot de fleur, puis les plus petits. Voici le moment le plus amusant : trouver des couleurs vives pour peindre votre carte. N’hésitez pas à expérimenter des mélanges de couleurs pour trouver celles qui vous plaisent, en trouvant le bon équilibre entre eau et peinture pour avoir une belle texture et des couleurs éclatantes. Attention à ne pas mettre trop de couleurs différentes pour garder une harmonie : n’hésitez pas réutiliser une couleur pour plusieurs éléments.

     Commencez par peindre les grands aplats de couleur. Ajoutez-y ensuite des motifs sans trop vous y attarder, afin de garder un aspect irrégulier qui donnera du mouvement et de la vivacité à votre dessin. Vous pouvez aussi superposer des motifs pour un effet encore plus spontané et vivant. Donnez ensuite vie aux objets et éléments de votre composition en y ajoutant de la couleur et des détails. Enfin, mettez-les en valeur en passant des coups de pinceau plus foncés ou clairs le long des lignes pour créer des ombres ou des lumières. Ponctuez votre œuvre en peignant le cadre que vous avez dessiné au début avec une des couleurs que vous avez déjà utilisée dans votre peinture pour garder une cohérence, et y ajoutant un motif à la manière d’une frise. Et voici votre carte à la manière de Matisse !

Écrivez vos vœux avec un lettrage au feutre

     Avec toutes ces techniques possibles, nous en avons presque oublié l’objet principal d’une carte de vœux : son message. Piochons donc un nouvel outil, le feutre, pour nous exprimer sur notre carte. Mélanie de Bossoreille vous montrera dans son cours Initiation au lettrage au feutre comment calligraphier tout l’alphabet en minuscule et en majuscules. Laissez-moi tout de même vous révéler la chose à retenir pour tracer de belles lettres au feutre : une pression légère sur le feutre pour les tracé qui montent, et une pression forte pour les tracés qui descendent. Vous pouvez déjà vous essayer à écrire quelques messages en suivant ce principe et en prenant votre temps pour tracer vos lettres, et vous verrez qu’il n’est pas si compliqué de bien écrire ! Même mon écriture à la main est belle et gracieuse grâce à cette technique ! Et je vous assure qu’en temps normal… disons que vous avez de la chance que mes articles soient rédigés à l’ordinateur !

     Et si la calligraphie vous intéresse, je vous propose également d’aller voir le cours de Noëlie Eternot Découvrir la calligraphie à la plume, afin d’y apprendre à écrire à la plume et à l’encre.

Osez les cartes pop-up pour un message plein d’originalité

     Voici un dernier cours idéal pour créer des cartes en relief, qui se déploient lorsqu’on les ouvre : Les cartes pop-up au fil des saisons, animé par Marie-Gabrielle. Il serait compliqué de vous décrire à l’écrit les techniques de pliage et découpage pour obtenir de telles cartes. Marie-Gabrielle montre en effet dans ce cours comment créer des cartes à 360°, des systèmes de tirettes à levier ou encore réaliser un calendrier de l’avant. Voici cependant quelques principes à retenir pour s’amuser et expérimenter autour de ces techniques.

     Tout d’abord, si vous souhaitez créer vos propres modèles de cartes pop-up, réalisez des maquettes en blanc pour tester vos systèmes de pliage. Cela consiste à réaliser une première version de votre carte, avec uniquement les systèmes de pliage, sans détails, sur du papier blanc classique. Cela permet d’essayer plusieurs possibilités et d’imaginer des motifs sans peur de gâcher une carte.

     Le pop-up étant basé sur la symétrie, vous pouvez réaliser vos éléments en pliant une feuille en deux, en dessinant une moitié d’élément et en la découpant. Vous obtiendrez ensuite votre élément complet à intégrer à votre carte en dépliant votre découpage. En ce qui concerne les plioirs, il est important de bien marquer les plis. Pour cela, positionnez votre règle le long du pli à créer et écrasez les fibres du papier avec un objet fin. Cela rendra le pliage du papier épais beaucoup plus facile. N’hésitez pas non plus à bien écraser le pli une fois qu’il est créé. Pour retrouver les gabarits de cartes et les explications de montage, rendez-vous sur le cours de Marie-Gabrielle !

     Voici donc quelques techniques possibles pour réaliser de jolies cartes de vœux pour les fêtes. Il ne vous reste plus qu’à y piocher celles qui vous intéressent et à réaliser les vôtres !

À bientôt chez Artesane !

À découvrir sur le même thème

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.